mar 28Nov2017

46 avenue Villarceau 25000 Besançon

atelier ludo-pédagogique

de 14h30 à 17h00

Lieu : MFQ FC c/o CCI BFC

adresse : 46 avenue Villarceau 25000 Besançon

Organisé par : Translature, Isabelle Meurville, MFQ FC

Pour que votre communication reflète vos valeurs

Vous devez rédiger des documents fondamentaux pour votre entreprise, votre organisation, une administration publique ? Vous devez intégrer ses valeurs universelles, non sexistes, mais dans la grammaire française, le masculin l’emporte souvent. Comment donner une égale visibilité aux femmes et aux hommes à l’écrit ? La langue française est sexuée et ne se prête pas spontanément ni facilement à l’exercice. Vous avez besoin d’aide.

Vous connaissez les règles de base de la rédaction épicène pour contourner le masculin générique, mais vous hésitez sur leur application. Lesquelles préférer pour quel type de document ? Comment élaborer un guide de style qui perdure, soit utilisable par vos collègues et facilite l’harmonisation de votre communication écrite ? Bricoler ne suffit plus, vous avez besoin d’une aide professionnelle.

Vous vous posez peut-être des questions sur les limites de la créativité linguistique ? Comment respecter l’ensemble de votre lectorat ? Dans quelle mesure adopter des néologismes ? Comment parvenir à rédiger spontanément en mode épicène ? Comment réussir à changer vos habitudes ? Autant de questions auxquelles cette formation répondra, en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

 

PRÉSENTATION :

Traductrice indépendante, Isabelle Meurville accompagne les entreprises de la filière Environnement et les organisations de droits fondamentaux dans leur communication écrite : traduction, création de contenu et veille thématique multilingue. Depuis plus de 15 ans, elle applique les règles de rédaction non sexiste pour sa clientèle et propose désormais une formation. LinkedIn Facebook Twitter 

Il reste 13 places disponibles.

Retour à la liste des évènements >

Écrire sans exclure. Pour que votre communication reflète vos valeurs.